Une offre immense à portée de main

Cour intérieure du Kunstmuseum Basel.
<br/>
L'actuel Kunstmuseum présente des œuvres d'anciens grands maîtres tels que Hans Holbein et les classiques modernes.

Bâle est fière de son offre culturelle. Aucune autre ville européenne ne propose une telle densité de musées de niveau international. Sur une superficie de 37 km², Bâle comprend presque 40 musées couvrant tous les styles et une vaste palette de collections principalement dédiées aux arts plastiques.

Collectionneurs par passion

A Bâle, collectionner est une tradition ancienne. Le Musée d'art, plus ancienne collection d'art du monde à avoir été ouverte au public en 1661, en témoigne. Il possède également des trésors de maîtres anciens tels que Hans Holbein et des classiques modernes. Le Musée d’art contemporain abrite une vaste collection d’œuvres contemporaines. La renommée internationale acquise par le Kunstmuseum Basel grâce à ses expositions se retrouve dans un classement publié en 2013: le Kunstmuseum Basel figure à la cinquième place de la liste des meilleurs musées du monde établie par le journal londonien «The Times». L’inauguration de l’annexe en 2016 qui accueillera les expositions temporaires permettra de franchir une étape décisive de plus.  Parmi les musées traditionnels - outre le Musée des beaux-arts - Bâle compte quatre autres institutions cantonales d’importance majeure pour la science et la société : le Musée historique de Bâle, le Musée des cultures, le Musée des antiquités de Bâle et le Musée d’histoire naturelle.

Depuis vingt ans, l’art a encore gagné en importance avec la création de grandes institutions privées telles que la Fondation Beyeler (1997), le Musée Tinguely (1996) et le Schaulager (2003) qui attirent irrésistiblement le public.

Située aux portes de la ville, à Riehen, la Fondation Beyeler a acquis une réputation internationale. Que ce soit pour ses expositions thématiques ou sa collection unique d’art moderne. Le Vitra Design Museum de Weil am Rhein, en Allemagne, connaît le même engouement.

Les nombreux petits musées qui ne manquent ni d’humour ni de charme permettent de découvrir des objets originaux ou rares, des spécialités, voire des étrangetés. Ainsi, le Musée historique de la pharmacie de l’université de Bâle abrite l’une des plus grandes collections au monde sur l’histoire de la pharmacie qui n’est pas dénuée d’un certain mystère. Dans un autre bâtiment universitaire, le Musée de l’anatomie recèle le plus ancien modèle anatomique du monde, un squelette officiellement daté de 1543. Le Musée de la caricature & du dessin humoristique se consacre aux plumes acerbes des dessinateurs satiriques et le Jouet Mondes Musée Bâle possède la plus grande collections d’ours en peluche du monde.

Pour en savoir plus sur les musées de Bâle cliquez ici.