Bâle – reine de la culture, de la qualité de vie et de l’innovation

Plusieurs classements actuels confirment qu’au niveau national comme international, Bâle joue en première ligue. La ville blottie dans le coude du Rhin accueille par exemple l’un des musées des beaux-arts les plus renommés du monde et compte parmi les villes du globe où il fait particulièrement bon vivre. En matière de pouvoir d’innovation et de puissance économique, Bâle se classe également en tête de liste.

Mercer : Bâle dans le Top 10 mondial

Bâle se classe parmi les dix villes du monde avec la meilleure qualité de vie. C’est la conclusion du classement «Quality of Living» effectué en mars 2017 par la société internationale de Services Mercer. Selon l’étude Mercer, Bâle dispose d’un bon environnement économique, politique et socioculturel, d’un excellent système de prise en charge médicale, d’un niveau de sécurité élevé, de bonnes écoles internationales et d’un marché immobilier attrayant. La société internationale de services compare chaque année la qualité de vie des métropoles du monde entier. Les personnes interrogées sont des collaborateurs envoyés à l’étranger par leur entreprise. Apparaissant pour la première fois dans cette liste en 2017, le classement confirme ce que les Bâloises et Bâlois ainsi que les touristes affirment depuis longtemps: la qualité de vie à Bâle est très élevée.

Rive du Rhin près du pont Mittlere Brücke
Rive du Rhin près du pont Mittlere Brücke
Photo: Julian Salinas

UBS: la région la plus innovatrice de Suisse

Bâle-Ville présente une compétitivité supérieure à la moyenne et occupe la troisième place parmi les cantons suisses. L’étude 2016 de l’UBS mesure la compétitivité des économies cantonales de Suisse à l’aide de l’indicateur de compétitivité cantonal.
Celui-ci est calculé à l’aide d’une analyse comparative de huit piliers: tissu économique, innovation, capital humain, marché du travail, accessibilité, zone d’implantation niveau des coûts et finances publiques. Les données analysées proviennent notamment de l’Office fédéral de la statistique et de l’UBS. En matière de tissu économique, d’innovation et d'accessibilité, le canton de Bâle-Ville se classe même en 1re place. Grâce à l’EuroAirport, la ville de Bâle est parfaitement reliée au réseau international des transports. La présence de l’aéroport exerce en outre une influence positive sur la zone d’implantation favorisée par la situation géographique privilégiée de Bâle qui accueille de nombreux frontaliers.
En tant que site universitaire, le canton de Bâle-Ville dispose aussi d’un important capital humain; le niveau d'éducation de sa population lui vaut la 2e place avant Zurich. En comparaison avec la dernière étude datant de 2014, le canton de Bâle-Ville a gagné une place dans ce domaine et progressé dans la quasi-totalité des autres secteurs.

Indicateur de compétitivité cantonal 2016

fDi European Cities and Regions of the Future

Bâle se place en Europe parmi les 20 métropoles économiques d'avenir. Tel est ce qui ressort de l'étude actuelle «European Cities and Regions of the Future» du magazine fDi du journal économique britannique Financial Times. À l'issue de l'évaluation globale, Bâle se hisse au 19e rang avant Berlin. Dans la catégorie petite ville, la ville située au coude du Rhin occupe une excellente 3e place dans l'évaluation de l'environnement de travail, la 6e place concernant le potentiel économique et le 7e rang pour son infrastructure.

La fDi Intelligence du Financial Times publie tous les deux ans les résultats de l'étude intitulée «European Cities and Regions of the Future». Pour l'édition 2016/17 ont été analysées les données de base de 481 espaces urbains afin d'évaluer systématiquement cinq critères d'implantation: potentiel économique, environnement de travail, rentabilité, infrastructure et climat propice au développement économique. 

The Times: le Musée des beaux-arts de Bâle en 5e place du classement mondial

Le journal londonien «The Times» a établi en 2013 une liste mondiale des meilleurs musées des beaux-arts sélectionnés par un collège de treize experts. Le Musée des beaux-arts de Bâle classé cinquième se trouve ainsi en compagnie des meilleurs établissements mondiaux. On trouve par exemple en première place la Galerie des Offices de Florence et en quatrième le célébrissime Museum of Modern Art (MoMA) de New York. La Fondation Beyeler, la plus visitée de Suisse, figure également sur cette liste à la 35e position. Le Musée des beaux-arts et la Fondation Beyeler sont les seuls musées suisses cités dans ce classement.

Le Musée des beaux-arts de Bâle est selon «The Times» le 5e meilleur musée des beaux-arts dans le monde.
<br/>
<br/>Photo: Julian Salinas
Le Musée des beaux-arts de Bâle est selon «The Times» le 5e meilleur musée des beaux-arts dans le monde.

Photo: Julian Salinas

Academic Ranking of World Universities

Le très respecté classement académique des universités mondiales est publié chaque année par l'Université Jiao Tong à Shanghai. L'Université de Bâle se place régulièrement dans ce classement entre divers établissements de formation de renommée mondiale et complète ainsi le très bon score des universités suisses. En 2016, l'Université de Bâle ne figure pas pour la première fois parmi les cent meilleurs instituts depuis l'introduction en 2003 de ce palmarès. Le classement actuel souligne néanmoins l'importance de Bâle en tant que ville de formation et de recherche dotée d'une histoire longue de plusieurs siècles.