Coopération trinationale

Avec 27,39 km de frontière avec l’Allemagne et la France, le canton de Bâle-Ville partage plus de frontières avec ces pays qu’avec les cantons voisins situés sur le territoire suisse (15,78 km). C’est l’une des raisons pour lesquelles le canton de Bâle-Ville coopère sous différentes formes avec l’Allemagne et la France voisines. L‘EuroAirport Basel Mulhouse Freiburg témoigne des débuts de cette coopération transfrontalière initiée après la Seconde Guerre mondiale.

Le monument du triangle trinational.
<br/>
La Suisse, l'Allemagne et le France se côtoient dans le triangle trinational.

La coopération trinationale revêt une importance majeure pour le canton de Bâle-Ville. C’est pourquoi, le Conseil d’État du canton de Bâle-Ville tient à ce que la région métropolitaine de Bâle devienne un bassin économique et de vie cohérent et à ce que les obstacles frontaliers disparaissent. 

En savoir plus

Coopération dans le Rhin supérieur

La coopération transfrontalière dans le Rhin supérieur a une histoire plus longue que ne le laissent supposer ses frontières. Avant la création des États nationaux modernes, il existait dans les régions frontalières actuelles d’intenses échanges dans différents secteurs. Ces échanges ont été limités suite à l’importance accrue accordée aux frontières nationales et, tout particulièrement, à cause des deux guerres mondiales du 20e siècle. Après la Seconde Guerre mondiale, des coopérations dans la région du Rhin supérieur ont rapidement vu le jour, notamment entre Bâle et Mulhouse avec l’aéroport binational (devenu aujourd’hui l‘EuroAirport Basel Mulhouse Freiburg) ouvert en 1946. Il est d’une importance capitale pour cette région trinationale franco-germano-suisse de préserver cet héritage pacifique et que les populations et les dirigeants ne soient pas mus par la vengeance mais par la volonté de coopération et de réconciliation. La coopération trinationale a gagné en importance avec la création à Bâle de l’association Regio Basiliensis en 1963 et celle d’associations équivalentes dans les deux pays voisins. Des structures ont été mises en place dans les années 70 et 80 dont est issue la Conférence trinationale du Rhin supérieur (ORK).

Une région métropolitaine polycentrique

Territoire couvert par la Conférence du Rhin supérieur
Afficher l'image agrandie
Territoire couvert par la Conférence du Rhin supérieur

La région trinationale du Rhin supérieur englobe les régions de Bade et du Palatinat du Sud en Allemagne, la région Alsace du côté français et les cinq cantons de la Suisse du Nord-Ouest Bâle-Ville, Bâle-Campagne, Argovie, Soleure et Jura. La Région Métropolitaine Trinationale du Rhin supérieur (RMT) a été fondée en 2010 pour exploiter les atouts de cette région dans un réseau de points à forte concentration urbaine. Dans le Rhin supérieur, de nombreux thèmes sont traités dans un consensus trinational. Les principaux concernent les transports et l’urbanisation, la formation, l’énergie et l’environnement, la santé, l’économie et la culture. Ces dernières vingt années, de nombreux projets dans ces domaines ont pu être réalisés avec l’aide du programme INTERREG Rhin supérieur.


Informations complémentaires sur la coopération dans le Rhin supérieur

Vers le haut

SlowUp, l'événement sportif le plus apprécié dans le triangle trinational.
<br/>
SlowUp, l'événement sportif le plus apprécié dans le triangle trinational.

Coopération dans l’agglomération trinationale

L’agglomération trinationale de Bâle est un espace qui s’étend sur trois pays et dans lequel on parle deux langues. Pour le centre de cet espace qui est le canton de Bâle-Ville, la coopération transfrontalière est une évidence. Pour des thèmes aussi importants que l’urbanisation et les transports, il serait impensable d’agir de manière unilatérale sans les partenaires trinationaux. Dans le quotidien aussi, les 830 000 habitants de l’agglomération font de plus en plus abstraction des frontières nationales de cet espace fonctionnel. Beaucoup franchissent les frontières pour aller travailler ou organisent leurs loisirs dans l’un ou l’autre des pays, profitant des offres culturelles et commerciales ou des sites à visiter chez les voisins.

Vers le haut

Coopération institutionnelle

La coopération au sein de l’agglomération est une réalité intégrée depuis longtemps par les administrations régionales. Depuis sa fondation en 2007, l’Eurodistrict Trinational de Bâle (ETB) se consacre, d'une part, à l’urbanisme et aux transports, or, d'autre part, la coopération dans les domaines énergie et environnement, formation, culture et rencontres citoyennes gagne progressivement en importance. Le Fonds de rencontre ETB, la Nuit des musées bâlois, les cursus universitaires et certificats trinationaux ou l’IBA Basel 2020, exposition internationale de projets de construction lancée sous l’égide de l’ETB pour imaginer le développement urbain de la région, sont de bons exemples en la matière. Le programme pour l’agglomération de Bâle repose sur une planification trinationale des transports dont la réalisation sera encouragée par des subventions de la Confédération.

Informations complémentaires sur la coopération dans l’agglomération trinationale