Informations utiles

Nous vous présentons ici le mode d’organisation des infrastructures et du quotidien à Bâle et en Suisse: Commerces et heures d’ouverture, services postaux, transactions financières, médias, télécommunications et bien plus encore…

Un jardin familial et ses parterres de fleurs. Zoom

De plus en plus de jeunes familles souhaitent cultiver un jardin familial. Photo: Juri Weiss

L'enseigne lumineuse de La Poste sur une façade de Bâle. Zoom

La Poste suisse prend en charge le transport du courrier, des colis, des personnes et les opérations financières. Photo: Juri Weiss

Un camion de pompiers quitte la caserne des pompiers professionnels de Bâle-Ville. Zoom

Les pompiers professionnels de Bâle viennent en aide et secourent la population de Bâle, Riehen et Bettingen. Photo: Juri Weiss

Contact d'urgence

Permis de séjour

Catégories:

  • Permis N pour demandeur d‘asile
  • Permis L pour les séjours de courte durée  
  • Permis G pour les frontaliers  
  • Permis B pour autorisation de séjour
  • Permis C pour autorisation d‘établissement

Plus d‘informations

Déclarer téléphone, radio, télévision

Tous les appartements sont munis de prises téléphone. Lorsqu’on emménage dans un appartement, il faut faire une demande de raccordement auprès de Swisscom ou Cablecom pour obtenir un numéro.  

La réception de la radio et de la télévision est payante. Les inscriptions sont centralisées par la Billag qui envoie les factures une fois par an. Le câble permet de recevoir plus de 165 chaînes de télévision et jusqu’à 100 chaînes de radio du monde entier, ou plus de 200 chaînes télé et 130 chaînes radio via la télévision par Internet. 

Banques

Plusieurs banques suisses ont des filiales dans toute la ville dans lesquelles toutes les transactions sont possibles. Les heures d’ouverture usuelles sont du lundi au vendredi de 8h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00. La présentation des papiers d’identité est obligatoire pour ouvrir un compte. 

Naturalisation

La personne qui veut déposer une demande de naturalisation doit prouver qu’elle a vécu en Suisse au moins douze ans, dont les deux dernières années avant la demande dans la commune dans laquelle est déposée la demande de naturalisation (ville de Bâle, Riehen, Bettingen). En règle générale, la procédure de naturalisation dure deux ans environ. La procédure peut être allégée s’il y a mariage avec une Suissesse ou un Suisse au bout de cinq ans de séjour, trois ans de mariage et un an de domiciliation. 
En savoir plus

Faire les courses au quotidien

Plusieurs grands distributeurs vous permettent de subvenir à vos besoins quotidiens: Migros, Coop, Manor, Denner et Aldi. Vous trouverez également de nombreux magasins spécialisés, magasins de bricolage et épiceries de quartier.
Le marché de la Marktplatz vous permet de vous procurer des produits frais de la région (légumes, fruits, pain et fleurs) du lundi au samedi. Le marché aux légumes du samedi sur la Matthäusplatz dans le Petit-Bâle et la Vogesenplatz (St. Johann) dans le Grand-Bâle ainsi que sur la Tellplatz (Gundeli) approvisionne les quartiers. Le marché des marchandises neuves sur la Barfüsserplatz se tient le jeudi. Vous trouverez de plus amples informations sur les marchés bâlois ici.
 

Dans certains quartiers, une vieille tradition perdure: le laitier et la paysanne apportent leurs bons produits frais à domicile. La livraison à domicile de repas commandés sur Internet a d’abord été proposée par les services de courrier pizza et les take-away asiatiques; aujourd’hui, certains grands distributeurs livrent aussi les produits alimentaires commandés sur Internet. 

Alimentation en eau et en énergie 

Le canton de Bâle-Ville est alimenté en eau potable et en énergie par les Industriellen Werken (IWB). Pour que votre consommation d’eau et d’énergie soit facturée correctement, signalez votre déménagement une semaine au plus tard avant la date à IWB, tél. 061 275 52 52.

Jardins ouvriers

Si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez louer un jardin ouvrier. Le canton loue plus de 5700 parcelles sur 33 sites de jardins dans toute la ville.

Frontalières et frontaliers 

Quelque 40 000 personnes viennent chaque jour d’Allemagne ou de France pour travailler à Bâle. Elles disposent d’une autorisation spéciale, le permis G pour frontalier. Ce permis est normalement accordé pour cinq ans et autorise à déposer une demande de permis de séjour ou de séjour hebdomadaire. Les frontalières et frontaliers paient un impôt à la source.  

Accès à Internet

Vous pouvez accéder gratuitement à Internet dans certains cafés avec votre ordinateur portable ou votre téléphone mobile – par exemple à Unternehmen Mitte, au Kabar, chez Parterre ou auch Starbucks

Heures d’ouverture des magasins

À Bâle-Ville, les heures d’ouverture des magasins sont réglementées de manière libérale. Chaque commerce décide librement d’ouvrir du lundi au vendredi entre 06h00 et 20h00, le samedi entre 06h00 et 18h00. Les entreprises familiales, kiosques et commerces à la gare peuvent rester ouverts jusqu’à 22h00 sur autorisation. Les stations-service ne sont pas considérées comme des commerces et peuvent par conséquent laisser ouverts les magasins qui leur sont affiliés jusqu’à 24h00.  
Les heures d’ouverture des magasins sont par conséquent variables. Les grands centres commerciaux, y compris ceux situés en périphérie (M-Parc, St. Jakob-Park, Stücki, sont ouverts jusqu’à 20h00 en semaine. Les supermarchés ouvrent en général à 08h00 et ferment à 18h30. À proximité de la gare et dans les quartiers, les petites épiceries vendent des produits alimentaires et biens de consommation courante jusqu’à 22h00. Il est possible de faire des courses plus tard dans les boutiques des stations-service ouvertes pour certaines jusqu’à 24h00. Le dimanche, la plupart des commerces sont fermés sauf aux dates officiellement autorisées avant Noël. Il n’y a aucun magasin ouvert 24h/24 à Bâle.   
Vous trouverez plus d’informations sur les heures d’ouverture des magasins ici.

Médias

Les plus grands quotidiens payants de la région sont le Basler Zeitung et le Basellandschaftliche Zeitung. Depuis février 2014, « BaZ Kompakt » paraît trois fois par semaines avec une sélection d’articles tirés de l’édition principale. Depuis octobre 2011, une édition imprimée de la TagesWoche paraît le vendredi et tous les jours en ligne. Le service web Onlinereports fait aussi partie du paysage médiatique de la région. La Basellandschaftliche Zeitung paraît à Liestal. Le journal dominant en Allemagne voisine est la Badische Zeitung, et en France, L’Alsace et Dernières Nouvelles d’Alsace. Le journal gratuit 20 minutes, le quotidien au plus fort tirage de Suisse dispose d’une rédaction locale et d’un numéro spécifique à Bâle. Une autre rédaction installée à Bâle dirige le journal gratuit du soir Blick am Abend. Le paysage médiatique se compose des chaînes de radio et télévision nationales Schweizer Radio und Fernsehen et de radios locales germanophones: Radio Basilisk, Radio Energy Basel, Radio X et Telebasel, la télévision locale. Radio X diffuse une fois par semaine The English Show destiné à la communauté internationale. 

Personnes handicapées

La Suisse en général et Bâle en particulier font d’énormes efforts pour les personnes handicapées. Se basant sur le principe d’égalité, la ville s’efforce d’offrir les mêmes chances à tous (avec ou sans handicap). Le réseau des trams et bus du canton de Bâle-Ville est équipé de voitures avec plancher de plain-pied accessibles aux fauteuils roulants et a élaboré une convention en faveur des adultes handicapés.

Vers le haut

Nounous, filles au-pair, baby-sitter

Un permis de séjour B peut être demandé pour les nounous embauchées pour une longue durée dans une famille. Les permis ne sont accordés qu’aux filles au-pair originaires de Suisse, des pays de l’UE/AELE, USA, Canada, Nouvelle-Zélande ou Australie. L’apprentissage de la langue allemande et de la culture locale est une priorité absolue. Une fille au-pair consacre au maximum 30 heures par semaine au travail ménager, en particulier la garde des enfants, elle ne doit pas rester seule à la maison toute la journée – un des parents doit par conséquent travailler moins de 22 heures par semaine à l’extérieur. Les baby-sitter ou aides ménagères se recrutent via les offres d’emplois. Les employés de maison doivent être embauchés aux conditions normales et régulières, être assurés contre les accidents et payer leurs cotisations AVS.

Poste

Des bureaux de poste sont implantés dans chaque quartier. Les heures d’ouverture régulières sont 7h30–12h00 et 14h00–18h00. Les heures d’ouverture ont été réduites dans certains quartiers qui ne proposent plus de transactions financières. La poste principale (Hauptpost) en centre-ville et la poste de la gare (Bahnhofpost) sont ouvertes en continu et proposent des services payants le soir et le week-end. Les courriers affranchis peuvent être déposés dans les boîtes aux lettres jaunes. Les lettres affranchies A-Post arrivent le lendemain en Suisse, le tarif B-Post moins cher garantit l’acheminement en 2-3 jours.

Fumer

En Suisse, il est interdit de fumer dans la plupart des lieux publics. Il est interdit de fumer dans les restaurants et bars du canton de Bâle-Ville. Certains restaurants proposent des salles réservées aux fumeurs.

Impôts et coût de la vie

La Suisse est un pays où le taux d’imposition est faible mais varie selon les cantons. Le système fiscal est le même dans tous les cantons.

Impôts sur le revenu

Le calcul de l’impôt est basé sur le revenu imposable. Celui-ci correspond à la somme de tous les revenus, après déductions diverses (frais professionnels, déductions générales, contributions sociales). Sont soumises à l’impôt toutes les personnes domiciliées dans le canton et/ou y étant propriétaires d’une habitation ou d’une entreprise. A Bâle-Ville, toute personne imposable doit remplir une déclaration de revenus chaque année. Les personnes faisant partie de l’église évangélique réformée, catholique romaine, catholique chrétienne et de la communauté israélite paient en plus une taxe ecclésiastique sur leurs revenus. Celle-ci est calculée en pour cent de l’impôt cantonal. En plus de l’impôt sur le revenu, le canton prélève un impôt sur la fortune. La fortune imposable correspond à la valeur de tous les actifs après déductions (passifs, abattements à la base).

Impôt fédéral direct

Outre les impôts cantonaux (et communaux), les personnes physiques résidant dans le canton doivent s’acquitter de l’impôt fédéral direct, déclaré et calculé avec l’impôt cantonal sur le revenu.

Liens:

Coût de la vie

La Suisse a la réputation d’être un pays cher mais le niveau des salaires est relativement élevé et le taux d’imposition plus faible que dans la plupart des pays européens.

Animaux
 

La détention d’animaux de compagnie dans le canton de Bâle-Ville n’est pas soumise à autorisation (exception faite des chiens considérés comme potentiellement dangereux). Néanmoins, des dispositions légales de vaccination et/ou des directives spéciales d’introduction sont à respecter avant de passer la frontière avec des animaux. Diverses dispositions sont également à respecter pour la détention d’animaux. Selon la Loi sur la protection des animaux, tous les animaux doivent être abrités et traités conformément à leurs besoins. De plus, les chiens doivent être déclarés ou enregistrés aux services vétérinaires et à l’ANIS pour la déclaration aux impôts. Ils doivent également être munis d’une puce électronique. Dans toute la Suisse, tous les propriétaires de toutes les races de chiens doivent obligatoirement suivre une formation.

Vous trouverez sur le site Internet des services vétérinaires un résumé de toutes les directives avec les explications y relatives dans les rubriques „Tierhaltung“ et „Hunde“. Pour toute autre question ou demande de précision, contacter les services vétérinaires par téléphone (anglais, français, italien ou espagnol possible). Tél. 061 385 32 24.

Pourboires

Dans les restaurants, bars, taxis et pour d’autres prestations, le service est inclus ; mais il est usuel de laisser un petit pourboire lorsqu’on a apprécié le service.
 

Vers le haut